Bio


Demandez-lui d’où il vient, il vous dira qu’il est fils du vent de Camargue, c’est d’ailleurs à Arles qu’il est né un beau jour de Juin 54. Fils du vent certes, mais aussi de José Reyes, qui fut et demeure un des plus illustres chanteurs de cante jondo, révélé au grand public par sa collaboration avec Manitas de Plata. José Reyes demeure aujourd’hui encore une des légendes du flamenco aux yeux des aficionados.

C’est aux côtés de ce dernier que Canut donnera ses premiers concerts, pour l’essentiel lors de soirées privées où les grands de ce monde viennent s’enchanter à l’écoute du Maestro. Canut y croisera certes Picasso, Cocteau, Pompidou ou encore Dali, mais le prestige de l’auditoire n’a que peu d’importance à ses yeux ; son plaisir, sa fierté il les trouve dans la complicité musicale qu’il a tissé avec son père au fil des années, rendant leur relation quasi fraternelle.

Copyright CJCR 2012Le temps passant, les enfants grandissant, José décide de réunir l’ensemble de ses fils autour de lui, en donnant naissance à une troupe familiale sobrement dénommée José Reyes & Los Reyes. Plusieurs disques verront le jour, et, en dépit de la santé déclinante de José, ce projet s’engage sur la voie du succès. Le patriarche a ainsi donné l’impulsion à un phénomène qui atteindra ses premiers sommets quelques années après sa disparition.

Cette histoire, celle des Gipsy Kings, chacun la connaît. Canut signe quelques uns des titres phares du groupe, et notamment la Montaña qui, 20 ans après son enregistrement, demeure une des oeuvres les plus populaires des Gipsy. Avec ses frères, il continue de parcourir le monde dont il a plusieurs fois fait le tour, toujours avec le même plaisir et la même fébrilité au moment de prendre la route.

De retour chez lui à Arles, son plus grand plaisir reste de s’asseoir avec sa guitare, un café sur la table, et de chanter pour ceux qui passent par là. Installez-vous, il plongera son regard dans le votre et se livrera à vous en musique, à coeur ouvert. C’est ainsi qu’il se présente aujourd’hui à travers son nouvel album solo, il y distille sa personnalité profonde, un personnage tendre, poétique, amusé, souvent joueur, parfois mélancolique et toujours émouvant.

Lorsqu’il évoque ses chansons, c’est en couleurs que Canut en parle, il voit en chacune un tableau, une histoire qu’il esquisse en chantant. C’est pourquoi il pose parfois sa guitare et s’installe face à une toile armé de son pinceau, car c’est aussi de son imaginaire graphique qu’il tire ses inspirations ; et comme son bien le plus précieux est le partage, il ne manquera pas de vous en parler ici prochainement.


Publicités